:: suivant >>
éditer :: []->

Des journées pour se rencontrer
et mieux connaître son territoire




"Du son dans vos projets ..."



Que l'on écoute la radio, sa chaîne Hifi, un baladeur de poche ou du son sur internet, l'écoute traditionnelle consiste à "inviter" le son là ou l'on se trouve. Celui-ci n'étant pas forcément en lien avec le lieu, il permet de "voyager mentalement" (s'extraire du lieu) [Ecoute active] ou de l'agrémenter (musique, fond sonore,...) [Ecoute passive]. Ou être une pollution sonore...

Les outils de diffusion sonore permettent une multitude de cadre de diffusion. Individuelles ou collectives, les écoutes sont possibles à l'extérieur aussi bien qu'à l'intérieur, elles peuvent investir des lieux mobiles, prendre place aux creux d'objets anodins ou fantasmatiques.

Webradios (diffusion en continu), ou plateformes d'écoutes et de téléchargements (contenus Libres), sites de projets ou vitrines, la diffusion en ligne permet différentes manières de proposer un contenu sonore.


La cartographie participative pour animer le Territoire des Abers


Les Abers : Un territoire, des cartes citoyennes... Pour une valorisation de notre territoire, développer les cartes collaboratives comme des ressources alternatives librement réutilisables, gratuites bénéficiant à tous les usagers (collectivités, associations, habitants...) devient pour nous une priorité.
Cette journée, organisée dans le cadre d'ABERNET (www.abernet.fr), a pour objectif d’appréhender de manière pratique les modalités de mise en œuvre d’un projet de cartographie collaborative sur le territoire. A l’issue de la journée, chaque participant (et/ou le groupe) auront en main les concepts et outils pour démarrer une cartographie détaillée des Abers.

Lors de la journée du 1er juin nous avons découvert avec Louis-Julien de La Bouëre de l'association Tiriad tout ce qu'il fallait pour savoir cartographier notre territoire :
• Découvrir le projet OpenStreetMap (OSM).
• Appréhender le champ des possibles autour d’OpenStreetMap (applications dédiées et utilisations, Mashup, ...)
• Être capable de participer au projet en rentrant des données collectées sur le terrain.
• Savoir utiliser les logiciels Potlatch et JOSM.
• Être capable d’organiser un évènement participatif autour de la cartographie
• Connaître des projets et réseaux équivalents sur d’autres territoires autour d’Open Street Map (association nationale, liste de discussion,...).
• Entrer dans la communauté OSM
• Avoir les éléments pour construire sa cartographie libre : comment produire le plan gratuit et libre de sa commune ?


image Journe_cartographie_juin_2013.jpg (0.5MB)